Syrie: 58 morts dans une attaque au «gaz toxique»

© AFP
© AFP

L’opposition syrienne a accusé mardi le régime de Bachar al-Assad d’avoir mené une attaque «chimique» qui a fait au moins 58 morts et 170 blessés dans un fief rebelle et jihadiste du nord-ouest.

Au moins 11 enfants figurent parmi les personnes tuées dans le raid aérien qui a frappé tôt Khan Cheikhoun, dans la province d’Idleb, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Le bilan n’a cessé de s’aggraver durant la matinée au fur et à mesure que les victimes, toutes des civils, succombaient «après avoir été transportées dans les hôpitaux», a précisé à l’AFP Rami Abdel Rahmane, le directeur de l’OSDH.

Obus contenant du gaz chimique

La Coalition nationale, importante composante de l’opposition syrienne, a accusé le «régime du criminel Bachar» d’avoir mené ce raid avec des «obus contenant du gaz chimique».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct