Syrie: l’évacuation de quatre villes assiégées retardée

La mise en oeuvre d’un accord pour l’évacuation de quatre localités assiégées en Syrie a été retardée à la suite de négociations de dernière minute, ont indiqué mardi un responsable gouvernemental et l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

L’évacuation de plus de 30.000 personnes de Foua, Kafraya, Madaya et Zabadani, parrainée par le Qatar, soutien des rebelles, et l’Iran, allié du régime, devait débuter mardi, mais elle pourrait être repoussée jusqu’à plus tard cette semaine, entre jeudi et dimanche, selon l’OSDH. Foua et Kafraya sont deux localités chiites aux mains des forces gouvernementales dans la province d’Idleb encerclées par les insurgés, tandis que Madaya et Zabadani sont des enclaves rebelles assiégées par les forces du régime dans la province de Damas.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct