Attaque «chimique» en Syrie: l’armée russe dit n’avoir pas mené de raids aériens

L’armée russe a annoncé mardi n’avoir mené aucun raid aérien dans la zone du village de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idleb, où une attaque «chimique» a été perpétrée selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

«Les avions de l’armée de l’air russe n’ont mené aucune frappe dans la zone de la localité de Khan Cheikhoun», assure le ministère russe de la Défense dans un communiqué. L’opposition syrienne a accusé le régime de Bachar al-Assad d’avoir mené une attaque «chimique» ayant fait des dizaines de morts, dont plusieurs enfants, dans ce fief rebelle et jihadiste du nord-ouest de la Syrie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct