La communauté internationale condamne l’attaque «chimique» en Syrie

© Reuters
© Reuters

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) s’est dite mardi « gravement préoccupée  » après l’attaque « chimique » qui a fait au moins 58 morts et 170 blessés dans un fief rebelle et djihadiste du nord-ouest de la Syrie. L’OIAC a indiqué « rassembler et analyser des informations de toutes les sources disponibles ».

Au moins 11 enfants figurent parmi les personnes tuées dans le raid aérien qui a frappé tôt mardi Khan Cheikhoun, dans la province d’Idleb, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), citant des sources médicales dans la ville.

Voir la vidéo sur mobile

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct