Attaque «chimique» en Syrie: «Une ligne rouge a été franchie», estime De Croo

Le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo (Open VLD), a condamné mardi l’attaque au gaz toxique perpétrée en Syrie. «Le recours à des armes chimiques constitue le franchissement d’une ligne rouge», a-t-il estimé après une rencontre avec le coordonnateur des secours d’urgence des Nations Unies, Stephen O’Brien, en marge de la conférence sur l’avenir de la Syrie à Bruxelles.

La France a demandé la convocation d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU après cette nouvelle attaque chimique sur le sol syrien. «Une demande légitime», d’après le vice-premier ministre belge, qui rappelle que cela est déjà arrivé il y a quelques années.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct