Le FN visé par de nouveaux soupçons d’emplois fictifs

David Rachline © AFP
David Rachline © AFP

Le parquet de Lille a ouvert une enquête préliminaire sur des soupçons de fraude du groupe Front national au conseil régional de Nord-Pas-de-Calais, a indiqué ce mardi une source judiciaire. C’est ce que révèle ce mardi le Canard enchaîné.

Selon le journal, les enquêteurs soupçonnent le FN d’avoir rémunéré avec des fonds publics, entre 2010 et 2015, des collaborateurs qui auraient pu en réalité travailler au service du parti, notamment pour préparer l’élection présidentielle de 2012.

La justice s’intéresse notamment au cas de David Racheline, le directeur de campagne actuel de Marine Le Pen. Il aurait été rémunéré par le conseil régional de Nord-Pas-de-Calais. Il siégeait à la même époque au conseil régional de Provence-Alpes-Côte-D’Azur et au conseil municipal de Fréjus dans le Var, à l’autre bout de la France.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct