Ahmed Ahkim: «Le film «A bras ouverts» enfile les clichés et les amalgames»

Ahmed Ahkim: «Le film «A bras ouverts» enfile les clichés et les amalgames»

Après les noirs, les Arabes, les Juifs et les Asiatiques, le réalisateur Philippe de Chauveron déroule son chapelet communautaire en s’attaquant cette fois-ci aux Roms. Qui ont droit à tout un film rien que pour eux : A bras ouverts. Polémique avant même le début du tournage, la comédie devait à l’origine s’appeler « Sivouplééé ! », ce qui avait provoqué un tollé médiatique. Tony Gatlif parlant alors d’une « horreur, un film dégueulasse ». Et on apprenait peu de temps après que François Damiens et Anne Dorval se retiraient du projet. Oups. Christian Clavier est lui resté fidèle au poste et c’est Ary Abittan, déjà vu dans Qu’est-ce qu’on a fait… qui a repris le rôle du chef de famille Rom.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct