L’auteur de l’attentat de Saint-Pétersbourg, un homme «discret» selon ses voisins

Les voisins de l’auteur présumé de l’attentat qui a fait 14 morts dans le métro de Saint-Pétersbourg l’ont décrit mercredi à l’AFP comme un jeune homme « calme et discret ». Akbarjon Djalilov, 22 ans, né au Kirghizstan, habitait au deuxième étage d’une longue barre d’immeuble blanche dans une cité-dortoir du nord de l’ancienne capitale impériale. « Je ne peux même pas décrire ce que nous avons ressenti lorsque nous avons appris qu’(il) habitait ici. C’est un choc, c’est épouvantable », raconte à l’AFP Lioudmila, l’une de ses voisines.

Daria Folomkina, la voisine de palier d’Akbarjon Djalilov, le décrit comme quelqu’un de « calme et discret ». « Des amis lui rendaient visite de temps en temps. Il disait bonjour », se souvient-elle. Il avait emménagé un mois avant l’attentat, précise sa voisine. Selon la police de la région kirghize d’Och où il est né, Akbarjon Djalilov était revenu le 3 mars à Saint-Pétersbourg. Il venait de rendre visite à ses parents, qui habitent toujours au Kirghizstan.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct