JO 2024: soupçonné d’acheter des fans sur Facebook, Los Angeles montre Paris du doigt

JO 2024: soupçonné d’acheter des fans sur Facebook, Los Angeles montre Paris du doigt
News

Selon une enquête de la radio française RTL lundi, Los Angeles 2024 pourrait avoir acheté des fans sur Facebook de façon artificielle dans plusieurs pays. Une pratique courante sur ce réseau social, qui expliquerait la forte augmentation du nombre des supporteurs de Los Angeles en quelques semaines (plus d’un million contre environ 200.000 début janvier).

Plusieurs pays du sous-continent indien comme le Pakistan ou le Bangladesh sont connus pour abriter des entreprises qui vendent de faux « likes » sur Facebook ou Twitter contre rémunération.

La forte progression du nombre de ses fans coïncide avec « le lancement de la campagne internationale sur Facebook permis par le CIO depuis le 3 février », s’est défendu mercredi le comité de candidature californien dans un communiqué transmis à l’AFP à Aarhus au Danemark.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct