Trump agit là où il enjoignait à Obama de ne rien faire

La team Trump débrief sur l’attaque en Syrie. ©PhotoNews
La team Trump débrief sur l’attaque en Syrie. ©PhotoNews

Depuis New York

Le feu du ciel qui s’est abattu sur les infrastructures militaires syriennes n’était pas le premier coup de glaive du nouveau président des Etats-Unis. Donald Trump avait précédemment autorisé un raid aéroterrestre controversé sur un fief d’Al-Qaïda au Yémen.

Les frappes de missiles lancées le 6 avril consacrent cependant une posture offensive inattendue, venant d’un homme qui promouvait «  l’Amérique d’abord » et la fin des «  aventures extérieures » .

Le plus dur commence pour le président novice de Washington : quelle suite donner à cette première salve de missiles Tomahawk, et quels écueils menacent une stratégie américaine encore illisible ?

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct