Verhofstadt: «Les pères fondateurs de l’Europe auraient été des extrémistes?»

Guy Verhofstadt
: «
S’il y a un moment pour démontrer que l’Europe ne marche pas, je crois qu’on y est
!
»
Guy Verhofstadt : « S’il y a un moment pour démontrer que l’Europe ne marche pas, je crois qu’on y est ! » - Laura de Clippele.

Dix ans après son livre sur « Les Etats-Unis d’Europe », traduit en 12 langues, et après trois autres qui furent autant de plaidoyers fédéralistes, Guy Verhofstadt remet le couvert. Il publie « La maladie de l’Europe, et la redécouverte de l’idéal », qui sort d’abord en néerlandais mais dont les traductions en français et en anglais sont déjà prévues. Le lancement en a été assuré dans le cadre d’une présentation-débat dans la grande salle Henri Leboeuf de Bozar lundi soir. L’ex-premier ministre belge et actuel président du groupe libéral ADLE au Parlement européen y a été mis sur le gril par les journalistes Yves Desmet (De Morgen), Bruno Waterfield (The Times) et Ryan Heath (Politico), modérés par Béatrice Delvaux (Le Soir).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct