Bernard Gasq: «La traçabilité du tabac doit être garantie»

© D.R.
© D.R.

Pourquoi avoir effectué un barrage filtrant au Mont Noir, près de Comines ?

Nous demandons l’instauration de la traçabilité des produits du tabac, une mesure qui est contenue dans le protocole de l’OMS (NDLR : Organisation mondiale de la santé) signé par la France fin 2016. On estime qu’un quart de la consommation en France est de provenance illégale. Le commerce parallèle de tabac est un fléau qui se traduit chaque année par une perte fiscale de 3 milliards d’euros/an pour l’Etat et un manque à gagner pour les buralistes de 250 millions d’euros/an. À Paris, on voit des gens vendre des paquets devant nos débits de tabac. Des couples de buralistes travaillent 70 h/semaine et dégagent 1.000 euros de revenus mensuels. Ce n’est pas tenable.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct