La France joue à se faire peur et l’Europe tremble

La France joue à se faire peur et l’Europe tremble

Et si Jean-Luc Mélenchon se qualifiait au deuxième tour de la présidentielle ? Le pari du leader de la France insoumise paraît complètement fou. Mais toute cette course élyséenne – cette crazydentielle – n’est-elle pas insensée ?

À douze jours du premier tour, la France nage dans le brouillard le plus épais. Ils ne sont plus cinq, mais quatre prétendants à l’Elysée à se profiler dans un tel mouchoir de poche (un Kleenex simple épaisseur !) que tout pronostic devient aléatoire. Macron, Le Pen, Fillon, Mélenchon : combien de possibilités ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct