Lady Macbeth Florence Pugh, glaçante et virtuose

Edition numérique des abonnés

« C’est une histoire radicale sur l’émancipation d’une femme », dit simplement William Oldroyd lorsqu’on lui demande de résumer l’essence de son premier long-métrage. Metteur en scène de théâtre accompli, l’Anglais réussit avec Lady Macbeth un tour de force, révélant Florence Pugh et s’imposant comme l’un des réalisateurs à suivre ces prochaines années.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct