Trump montre ses muscles à Pékin et menace d’attaquer la Corée du Nord

Donald Trump avait accueilli le président chinois Xi Jinping dans sa résidence privée en Floride jeudi et vendredi derniers pour une première rencontre placée sous la signe de la cordialité. Mais, sur le dossier nord-coréen, le ton reste martial...
Donald Trump avait accueilli le président chinois Xi Jinping dans sa résidence privée en Floride jeudi et vendredi derniers pour une première rencontre placée sous la signe de la cordialité. Mais, sur le dossier nord-coréen, le ton reste martial... - Reporters.

Donald Trump et Xi Jinping s’étaient quittés «  bons amis  », le 7 avril, après un sommet informel plutôt animé à Mar-a-lago, en Floride. En coulisses, et malgré la tragédie syrienne, Chinois et Américains semblaient avoir exposé, et aplani, leurs différends sur les échanges commerciaux ainsi que la Corée du Nord. Le président chinois, quoique passablement humilié par la démonstration de force – sous ses yeux – de son hôte et homologue américain en Syrie, avait, dit-on, «  compris  » la détermination de Trump à éliminer la menace nucléaire grandissante exercée par Pyongyang.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct