L’animal de compagnie, un membre de la famille

Jusqu’ici, l’animal était considéré comme un bien meuble. Au même titre qu’une chaise. Ce ne sera plus le cas. © Reporters.
Jusqu’ici, l’animal était considéré comme un bien meuble. Au même titre qu’une chaise. Ce ne sera plus le cas. © Reporters. - reporters.

L’animal est un être sensible. Fin de ce mois, un avant-projet de décret officialisant cette reconnaissance sera mis sur la table du gouvernement. « Cela vise tous les animaux au sens large », précise François Dubru, porte-parole de Carlo Di Antonio, ministre wallon du Bien-être animal, à l’origine de cette nouvelle réglementation.

C’est une bonne chose, selon le Dr  Stéphane Degallaix, vétérinaire et co-président de l’association Savab (union professionnelle vétérinaire pour les petits animaux). « Jusqu’à présent, l’animal était considéré comme un bien meuble. Il n’y avait pas de différence entre un chien et une chaise. Si on voulait taper son chien sans eau au fond d’un garage, rien ne l’interdisait. Avec la future législation, cela ne sera plus permis. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct