TripAdvisor: comment les chefs s’adaptent aux critiques en ligne

Le chef étoilé Alain Bianchin n’a pas beaucoup de temps mais regarde néanmoins les critiques sur internet parce qu’elles peuvent être constructives
: il sonde ainsi ce qui se passe dans son resto. Mais «
la méchanceté gratuite, quel intérêt
?
», se demande-t-il. © Sylvain Piraux.
Le chef étoilé Alain Bianchin n’a pas beaucoup de temps mais regarde néanmoins les critiques sur internet parce qu’elles peuvent être constructives : il sonde ainsi ce qui se passe dans son resto. Mais « la méchanceté gratuite, quel intérêt ? », se demande-t-il. © Sylvain Piraux.

Ce soir, resto ! Mais comment être sûr de son coup (de fourchette) ? Il y a les guides, le bouche-à-oreille… Et internet : comme 80 % des gens, vous dégainez le smartphone pour voir ce qu’il y a de bien dans les environs et balayez du pouce les cotations et commentaires des TripAdvisor, Yelp, The Fork/La Fourchette et autres Resto.be. A l’ère du partage d’impressions sur le web, impossible de passer à côté. Même sans smartphone ou ordinateur : partout, le logo du hibou vous toise de ses yeux rouge et vert, quand ce n’est pas le restaurateur lui-même qui vous prie de laisser votre commentaire – enthousiaste, de préférence.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct