l’édito

Publifin: seuls les écrits resteront

Commission d’enquête Publifin au Parlement wallon. ©PhotoNews
Commission d’enquête Publifin au Parlement wallon. ©PhotoNews

Après l’oral, l’écrit. Les membres de la commission d’enquête sur Publifin ont achevé ce vendredi une impressionnante série d’auditions qui s’est étendue sur deux mois. D’autres témoignages suivront peut-être, mais il est temps pour les députés de faire une pause : comme les cardinaux au Vatican, ils vont se retirer en conclave durant deux semaines pour rédiger un pré-rapport attendu pour le 27 avril. A l’abri des regards, les langues vont sans doute se délier, les revendications partisanes peut-être se libérer.

A ce stade, les députés ont été à la hauteur du défi inédit qui leur était imposé. Malgré des débats souvent interminables et inutilement répétitifs, les auditions ont permis de préciser les contours des deux phénomènes que chacun pressentait.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct