«Donald Trump a manifestement été repris en main par le Pentagone»

«Donald Trump a manifestement été repris en main par le Pentagone»

Elu sur un programme nationaliste et isolationniste, Donald Trump martelait encore devant le Congrès, le 28 février dernier, qu’il défendrait d’abord les intérêts des Etats-Unis avant ceux de la communauté internationale. Depuis lors, il a ordonné le bombardement de la grande base syrienne d’Al-Chaayrate – première frappe américaine contre le régime de Bachar al-Assad depuis le début du conflit, en 2011 –, il a autorisé le Pentagone à utiliser la plus puissante bombe non nucléaire de son arsenal en Afghanistan contre les djihadistes de l’organisation Etat Islamique, tout en assurant que le problème de la Corée du Nord sera « traité »…

Comment expliquer ces revirements ? Quelle est au juste sa ligne en politique étrangère ? Pour tenter d’y voir clair, nous avons interrogé le géo-politologue français Pascal Boniface, fondateur et directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct