Olivier Maroy: «Di Rupo a dit qu’il chasserait les parvenus, qu’il le fasse!» (vidéo)

Olivier Maroy © Reporters
Olivier Maroy © Reporters

On attend Elio Di Rupo ! Il y a dix ans, il disait ‘J’en ai marre des parvenus, je les chasserai moi-même !’ On attend toujours qu’il les chasse !  » a déploré Olivier Maroy (MR) ce midi sur le plateau de « C’est pas tous les jours dimanche », après la ré-audition ce vendredi d’André Gilles en commission d’enquête Publifin. Pour rappel, l’ex-président de Publifin et de Nethys a confirmé qu’il continuerait à siéger au conseil d’administration de Nethys.

Pour le député wallon, c’est en trop. «  J’ai vécu cette nouvelle audition comme un bras d’honneur. Il s’accroche à son poste. Ce type n’a plus la place dans cette structure !  », affirme-t-il avant de s’interroger : «  Comment voulez-vous restaurer la confiance en gardant des gens qui ont à ce point cultivé la dissimulation et l’intimidation ?  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct