De quoi Macron est-il le nom?

© Reuters
© Reuters

Certains voient en lui l’incarnation de cette nouvelle voie dont la France a besoin pour sortir par le haut de la crise et des clivages qui la traversent et la paralysent, d’autres l’accusent d’être l’héritier, voire une créature du « système » en place.

Que recèle ce « phénomène Macron » qui s’est imposé dans cette campagne présidentielle et qui est aujourd’hui, si l’on en croit les sondages, en bonne place pour succéder à François Hollande en mai prochain ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct