Clark Death Peak

<span>Clark</span> Death Peak

Warp est sans doute le label le plus essentiel en ce qui concerne l’electronica. En près de trente ans d’existence, il a révélé nombre d’artistes aussi radicaux que géniaux (Aphex Twin, Autechre, Boards of Canada, Flying Lotus…) dont l’influence résonne jusque chez Radiohead. Ces gens ont en effet créé une électro cérébrale plus intriguée par les expérimentations savantes de Stockhausen que par les sorties nocturnes en clubs.

Fleuron du label de Sheffield depuis 2001, Chris Clark sort aujourd’hui son huitième album. Un disque bien dans la ligne éditoriale du label et de l’artiste, mais qui ouvre également de nouvelles perspectives beaucoup plus mélodiques, notamment avec le triptyque « Aftermath »/ « Catastrophe Anthem »/ « Living Fantasy » qui forme une pièce néo-contemporaine aux accents presque liturgiques en deuxième partie de disque.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct