Life manque clairement d’originalité

<span>Life</span> manque clairement d’originalité

A bord de la station spatiale internationale, une nouvelle étude vient de commencer : des échantillons de sol martien ramenés tant bien que mal par une sonde passent sous le microscope. Et révèlent la présence d’une cellule, organisme à part entière semble-t-il, qui se met à évoluer rapidement pour le plus grand bonheur de l’équipage. Enfin, « bonheur »… Ça, c’était avant que l’un d’eux ranime la bestiole, baptisée Calvin, d’une très légère décharge électrique.

Autant le dire tout de suite : y’a un hic ! Ce Life, c’est assez fort Alien mais avec une illusion de réalisme puisque l’histoire est supposée se dérouler au-dessus de nos têtes, dans un environnement existant et d’une propreté clinique plutôt que dans un vaisseau commercial filant vers un planétoïde perdu au fin fond de l’espace en 2100 et des poussières.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct