Attentat déjoué en France: 3 candidats à la présidentielle étaient prévenus

© AFP
© AFP

Des armes «de poing» ou «longues» et du matériel rentrant dans la composition d’explosifs ont été trouvés lors de perquisitions après l’arrestation mardi de deux hommes soupçonnés de vouloir commettre un attentat «imminent» en France, a-t-on appris de sources proche de l’enquête.

Des perquisitions étaient en cours à la mi-journée à Marseille, où les deux suspects, âgés de 29 et 23 ans, «de nationalité française», et «radicalisés» ont été arrêtés mardi matin, avait indiqué un peu plus tôt le ministre de l’Intérieur Matthias Fekl.

Des candidats déjà informés

Les photos des deux hommes arrêtés mardi, avaient été distribuées dès la semaine dernière aux services de sécurité de plusieurs candidats à l’élection présidentielle, a-t-on appris de sources concordantes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct