Un suspect dément être le cerveau de l’attentat de Saint-Pétersbourg

L’un des organisateurs présumés de l’attentat meurtrier du métro de Saint-Pétersbourg a démenti mardi devant un tribunal être à l’origine de l’attaque, tout en reconnaissant y avoir contribué indirectement.

Abror Azimov, originaire du Kirghizstan, est accusé d’avoir formé l’auteur présumé de l’attentat du 3 avril, Akbarjon Djalilov, jeune homme également originaire de ce pays d’Asie centrale. Il a été arrêté lundi dans la banlieue de Moscou par les services secrets.

«Je ne conteste pas ma mise en détention. Mais je n’ai pas dit que j’étais impliqué dans l’explosion», a déclaré M. Azimov au juge, selon les agences russes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct