Piketty: «On ne peut pas voter Macron si on est de gauche!»

© AFP
© AFP

Vous continuez à soutenir Benoît Hamon. Mais il semble largement distancé…

Cette campagne a été en partie sabordée par les affaires judiciaires de François Fillon. Cette chronique judiciaire l’a non seulement fait chuter mais en même temps elle a fait monter Emmanuel Macron dans une espèce de logique de vote utile. Tout cela a empêché de parler du fond. Mais ce qui compte maintenant, c’est d’utiliser le temps qu’il nous reste pour souligner nos propositions de fond. Moi, si je me suis engagé aux côtés de Benoît Hamon alors que je ne suis ni membre du PS ni d’aucun parti politique, c’est parce que c’est le seul candidat, notamment sur l’Europe, qui fait de vraies propositions de démocratisation.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct