Explosive confrontation au Venezuela entre Maduro et une opposition excédée

Une marée humaine a déferlé mercredi dans les rues de Caracas pour dénoncer le régime de Nicolas Maduro. © Reuters.
Une marée humaine a déferlé mercredi dans les rues de Caracas pour dénoncer le régime de Nicolas Maduro. © Reuters.

La mère de toutes les manifestations. L’opposition vénézuélienne, très remontée, organisait ce mercredi 26 cortèges partant de tous les quartiers de la capitale à destination du centre pour réclamer enfin la tenue des élections régionales qui auraient dû avoir lieu l’an dernier (lire ci-dessous). Autres mots d’ordre : exiger la levée de la peine de 15 ans d’inéligibilité qui a frappé récemment la principale figure de l’opposition, Henrique Capriles, mais aussi le respect des attributions du Parlement, dominé par l’opposition depuis 2015et privé de ses pouvoirs par le régime.

L’opposition, divisée entre modérés et jusqu’au boutistes, s’est paradoxalement resserrée lorsque le 1er avril dernier, la Cour suprême, proche du pouvoir, avait voulu l’abattre en s’arrogeant les pouvoirs du Parlement. Face au tollé qui s’en était suivi, la Cour avait fait marche arrière 48 heures plus tard.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct