Hollande tacle Sarkozy: «Je laisserai un pays en bien meilleur état»

François Hollande en visite dans une usine de confitures et de compotes Andros, à Biars-sur-Cère. ©AFP
François Hollande en visite dans une usine de confitures et de compotes Andros, à Biars-sur-Cère. ©AFP

À trois jours du premier tour de la présidentielle, François Hollande a déclaré qu’il laissait à son successeur «  un pays en bien meilleur état  » que celui qu’il avait trouvé. Une pique discrète à son prédécesseur, Nicolas Sarkozy en fin de mandat. Le Président, a mis en avant la hausse record des perspectives d’embauches annoncée par Pôle emploi.

«  Je laisserai à mon successeur un pays en bien meilleur état que celui que j’ai trouvé  », a déclaré le chef de l’État sortant devant les salariés du fabricant de confitures et de compotes Andros, à Biars-sur-Cère dans le Lot. «  Je veux que mon successeur puisse, à partir de ce socle, aller plus loin, et ne soit pas tenté, comme certains l’expriment, de démolir, de déconstruire, de défaire ce qui a été engagé depuis cinq ans  », a-t-il souligné peu après devant la presse.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct