Présidentielle: l’antiterrorisme, ce grand bric-à-brac dans les programmes

Alain Apaydin/REPORTERS
Alain Apaydin/REPORTERS - Alain Apaydin/REPORTERS

Paradoxalement, le thème de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme aura très peu occupé le terrain de cette campagne présidentielle. Même au cours de ce pseudo-débat un peu surréaliste sur France Télévisions hier soir, peu de candidats ont eu l’occasion ou l’opportunité d’aborder le sujet. A une exception notable près : François Fillon (Les Républicains). Dernier à s’exprimer, celui qui ne put jamais vraiment poser les bases programmatiques de la sécurité en raison des affaires judiciaires… le concernant, a appelé de ses vœux « au réarmement moral de la société française » et à «  la lutte sans merci contre le radicalisme totalitaire 

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct