Présidentielle: et maintenant, une psychanalyse collective s’impose

©AFP
©AFP

Imaginons, qu’à la façon du Persan des « Lettres persanes » de Montesquieu, un martien furieusement francophile – il y en a – débarque de sa soucoupe volante à Paris pour y vivre et y étudier l’élection présidentielle française. De partout, il entend monter ces interrogations : Marine Le Pen peut-elle l’emporter ? Emmanuel Macron va-t-il la devancer sur le fil ? Jean-Luc Mélenchon risque-t-il de mettre tout le monde d’accord ? Les électeurs vont-ils être confrontés à ce choix, pour beaucoup traumatisant, Marine Le Pen ou Mélenchon ? Ou à celui-là, plus rassurant, Macron face à Le Pen ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct