Pourquoi la défaite est interdite à Marine Le Pen

Pourquoi la défaite est interdite à Marine Le Pen

Depuis un an, la présidente du FN est donnée en tête de tous les sondages de premier tour (mais perdante au second). Si elle devait être éliminée dès dimanche, ce serait une déflagration pour l’extrême droite. Une telle contre-performance et le parti autoproclamé des « patriotes » entrerait aussitôt en turbulence. «  La candidature de Marine Le Pen ne serait plus acquise pour 2022 », estime David Doucet, rédacteur en chef aux Inrocks et auteur d’une biographie de Marine Le Pen. «  Beaucoup au sein du parti pousseraient Marion Maréchal, tenante d’une ligne identitaire, même si celle-ci, dégoûtée par une campagne à laquelle elle n’a pas été associée, a plutôt manifesté l’envie de prendre du champ ». Ce qui n’empêcherait pas la jeune députée de revenir ensuite plus aguerrie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct