«Si les Français de Belgique étaient de gauche, ça se saurait!»

«Si les Français de Belgique étaient de gauche, ça se saurait!»

« L a dernière fois que j’ai vu autant de Français au même endroit, c’était à Flagey pour l’Euro !  », siffle, admirative, Céline. La jeune femme ne votera pas pour l’élection présidentielle ce dimanche. «  Je suis Belge ! Je viens juste accompagner mon amie. Soutien moral quoi.  » Et de soutien, son amie va en avoir besoin : le plateau du Heysel est noir de monde ce dimanche.

Déjà dans le métro, les Français étaient partout, reconnaissables au bourdonnement de discussions les entourant : «  Et toi, tu votes quoi  ? », «  C’est la première fois que tu votes ici  ? », «  Macron toi aussi  ? »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct