La convivialité Une conférence pointue et décalée sur notre rapport à l’orthographe

<span>La convivialité</span> Une conférence pointue et décalée sur notre rapport à l’orthographe

Il y a ceux qui en font une fierté. Et ceux qui en font encore des cauchemars. Qu’on soit incollable en dictée ou dyslexique traumatisé, tout le monde a une expérience indélébile de l’orthographe. Qui n’a pas sué avec l’accord du participe passé ? Qui n’a jamais râlé sur une langue française qui double les consonnes comme ça lui chante ? Pourquoi écrit-on alléger et alourdir, résonner et résonance, siffler et persifler ? Et si tout cela n’était qu’une incongruité, une série d’accidents, voire un outil de discrimination sociale ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct