Tihange 1: la menace du redémarrage!

Tihange 1: la menace du redémarrage!

Le risque zéro n’existe pas dans l’industrie nucléaire. Plusieurs catastrophes se sont déjà produites, comme à Tchernobyl ou à Fukushima. Une catastrophe nucléaire à Tihange toucherait 5,76 millions de personnes dans un rayon de 75 km et toucherait des familles en Belgique, en Allemagne et aux Pays-Bas dont un grand nombre ne pourrait plus jamais rentrer chez elles. La population est en droit d’exiger que les réacteurs nucléaires respectent les normes de sécurité les plus strictes et les plus actuelles, sans tenir compte de leur coût. Si les exploitants des centrales de Tihange, Engie/Electrabel et EDF/Luminus, ne sont pas à même d’assurer ce niveau de sécurité, ils doivent abandonner l’exploitation des réacteurs, malgré le manque à gagner de millions d’euros que cela entraînerait (1). Nos vies valent plus que leurs réacteurs et leurs profits.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct