François Fillon renonce aux législatives pour «redevenir un militant de cœur»

François Fillon ce 23 avril © AFP
François Fillon ce 23 avril © AFP

François Fillon a estimé lundi, devant le comité de son parti Les Républicains, qu’il n’avait «  plus la légitimité pour mener  » le «  combat  » des prochaines élections législatives, après sa défaite lors du premier tour de l’élection présidentielle.

Le député de la 2e circonscription de Paris est arrivé 3e du premier tour de la présidentielle, avec 19,91 %.

«  J’ai conscience de votre désarroi, j’ai mal pour nos électeurs et nos militants. Je pense à eux, à leur colère et à leur tristesse. Ils n’ont rien à se reprocher. J’étais leur chef, j’ai été battu, je ne me dérobe pas  », a déclaré M. Fillon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct