Macron a attiré les électeurs les plus riches

© AFP
© AFP

«  D es surprises ? Non, pas vraiment, mais c’est normal, je n’ai pas l’habitude de mettre l’accent sur notre travail, mais nous avions bien anticipé les choses  », glisse malicieusement Brice Teinturier, directeur général d’Ipsos France, qui vient de livrer à nous confrères du Monde et de France Télévisions une étude assez complète sur la sociologie de l’électeur français. Réalisée dans les trois jours qui ont précédé le premier tour auprès d’un échantillon représentatif de près de 4700 personnes, l’étude d’Ipsos montre que les jeunes de moins de 30 ans ont surtout été séduits par Mélenchon.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct