Uman Umanist

<span>Uman</span> Umanist

Mine de rien, ça fait plus de 25 ans que Manu Istace (pour l’état civil) est au service de la cause. Et en un quart de siècle, le gaillard a, certes, connu des fortunes diverses mais n’a jamais rien lâché.

Trois ans après un album plutôt chanson, La tournée des grands-ducs, Uman remonte sur le ring avec une couleur qui, elle aussi, figure dans son ADN : le reggae.

Derrière une production assez costaude et des mélodies très efficaces (il y a au moins trois ou quatre tubes potentiels), Uman se décline en douze compositions avec la « famille » en soutien comme le rappeur haïtien B.I.C. (« Faut y aller ») au flow étourdissant ou le chanteur de reggae français Yaniss Odua (l’imparable hymne « Sinsemilia »).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct