Célébrer l’amour après l’attentat des Champs-Elysées

© EPA
© EPA

Le compagnon du policier français tué la semaine dernière lors d’un attentat sur l’avenue des Champs-Elysées a témoigné mardi de sa « douleur extrême », et dit souffrir « sans haine », lors d’un hommage national au policier rendu à Paris.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct