Comment Donald Trump utilise la Corée du Nord pour redorer son blason

Donald Trump. © AFP
Donald Trump. © AFP

Quand le sol se dérobe sous vos pieds, le Congrès snobe vos promesses de réforme fiscale, de rejet de l’Obamacare et de financement d’un mur à la frontière mexicaine, que faire ? Confronté à l’inévitable couperet de ses «  cent premiers jours  » à la Maison-Blanche, Donald Trump a trouvé, pense-t-il, sa bouée de sauvetage : une posture martiale sur la scène internationale, rehaussant son statut de d’homme fort. Il dispose, à ces fins, d’un bouc émissaire commode, la Corée du Nord, cible facile face à l’Iran, la Chine, la Russie ou la Syrie de Bachar el Assad face auxquelles la puissance américaine se révèle bien illusoire.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct