La moto et le scooter, la solution aux problèmes de mobilité?

©D.R.
©D.R.

C’est bien connu, la Belgique est confrontée à de gros problèmes de mobilité, surtout en ce qui concerne les embouteillages vers Bruxelles. En 2016, les automobilistes belges ont passé en moyenne 21 heures dans les embouteillages et 41 heures pour les personnes devant circuler dans et autour de la capitale. C’est ce qui ressort d’un rapport annuel réalisé par la société américaine Inrix, premier fournisseur mondial de services d’info-trafic en temps réel.

Pour la Febiac, la Fédération belge de l’automobile et du cycle, de nombreuses alternatives sont mises en avant pour faire face à ce bilan désastreux, mais la moto et le scooter manquent trop souvent à l’appel des solutions présentées.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct