Macron après la visite surprise de Le Pen: «Moi, je ne viens pas faire de démagogie»

Emmanuel Macron face aux salariés de Whirlpool © Reuters
Emmanuel Macron face aux salariés de Whirlpool © Reuters

Après son entrevue avec les délégués syndicaux de l’usine Whirlpool d’Amiens, Emmanuel Macron a rencontré les salariés de l’entreprise. Face à la cohue ambiante et dans une ambiance tendue, il a décidé de parler aux salariés, à l’écart de la presse.

«  Moi je viens expliquer les choses, pas faire de la démagogie  », a-t-il commencé, en réaction à la visite surprise de Marine Le Pen aux salariés ce mercredi midi. Face à la peur et l’angoisse – qu’il assure comprendre –, il affirme que la réponse aux problèmes des salariés de Whirlpool n’est pas le renforcement des frontières, contrairement à ce qu’affirme sa concurrente : «  Je vous en conjure, ne croyez pas à la fermeture des frontières !  ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct