Quel report de votes? Fillonistes et mélenchonistes tiraillés par la question européenne

C’est chez les Insoumis que le dilemme est le plus aigu, puisque leur leader a refusé de donner une consigne de vote claire.
C’est chez les Insoumis que le dilemme est le plus aigu, puisque leur leader a refusé de donner une consigne de vote claire. - Photo News

Ils sont contre le Frexit de Marine Le Pen ou rejettent en bloc « l’Europe libérale » d’Emmanuel Macron. Fillonistes ou mélenchonistes, ces électeurs très différents tombent d’accord sur un point : ils ne savent pas quel bulletin glisser dans l’urne pour le second tour de la présidentielle.

31 % des électeurs du candidat de La France insoumise seraient encore indécis quant à leur choix pour le 7 mai contre 21 % des électeurs de François Fillon, selon un sondage Elabe pour BFMTV et L’Express publié ce mardi.

Une réserve de voix tant pour la candidate frontiste que pour le centriste, qu’il va falloir aller chercher pendant l’entre-deux-tours. Et des indécis qui ouvrent le débat : le clivage pro-Europe anti-Europe révélé lors du référendum est-il en train de se rematérialiser ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en France