Macron enfile son costume de rassembleur sur les terres du Front national

© AFP
© AFP

« M acron ? Il est pas le bienvenu ici !  » Laurent, arrageois pur souche, est catégorique : «  Si l’élection présidentielle ne se jouait que là, dans le Pas-de-Calais, il ne serait jamais élu avec un programme pareil  ». Les chiffres donnent raison à ce chauffeur de taxi, électeur revendiqué de Marine Le Pen. Dans ce département des Hauts-de-France, la candidate du Front national est arrivée en tête des suffrages au premier tour de la présidentielle. 34,34 %, loin devant Jean-Luc Mélenchon (19,12 %) et Emmanuel Macron (18,46 %). Le candidat d’En marche ! n’a pas non plus séduit la région où Marine Le Pen est en terrain conquis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en France