Arabie saoudite et droit des femmes à l’ONU: Charles Michel regrette le «oui» belge

© Belga / Nicolas Maeterlinck.
© Belga / Nicolas Maeterlinck.

Le gouvernement, par la voix de Charles Michel, a regretté ce jeudi à la Chambre le vote de la Belgique, en début de semaine, pour l’entrée de l’Arabie saoudite dans la Commission du droit des femmes de l’ONU.

L’Arabie saoudite a obtenu le feu vert de 47 des 54 États membres du Conseil économique et social des Nations unies, dont fait partie la Belgique.

Hier, en commission des Affaires étrangères du Parlement, Didier Reynders n’a pas indiqué clairement si la Belgique avait voté « pour » l’élection de l’Arabie saoudite (et 12 autres Etats) mais l’a fortement sous-entendu, tout en précisant qu’il n’avait pas été tenu au courant et que la décision est intervenue en urgence de la part des diplomates à New York.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct