Arabie saoudite et droit des femmes à l’ONU: pour Ecolo, l’excuse de Michel ne tient pas

Arabie saoudite et droit des femmes à l’ONU: pour Ecolo, l’excuse de Michel ne tient pas

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a déclaré qu’il regrettait le vote belge soutenant la candidature de l’Arabie saoudite à la commission des droits des femmes à l’ONU. Mais pour Ecolo, il est urgent de reconsidérer la politique étrangère à l’égard de l’Arabie saoudite. «  Pour se dédouaner, Charles Michel avance néanmoins que la Belgique n’avait que deux heures pour donner une position  », rappelle un communiqué du parti écologiste. «  Cette excuse ne tient pas ! Il ne faut même pas deux secondes pour se rendre compte de la situation des femmes en Arabie Saoudite  », s’offusque Zakia Khattabi, qui cite également le rapport du Global Gender Gap Report plaçant l’Arabie Saoudite au 141ème rang sur 144 en ce qui concerne l’état des droits des femmes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct