lesoirimmo

Exclus du chômage: «Je me sens trahie par le système»

Le rapport de l’étude menée par l’UCL comporte de nombreuses citations, dont certaines reproduites ici.
Le rapport de l’étude menée par l’UCL comporte de nombreuses citations, dont certaines reproduites ici. - D.R.

Il y a des chiffres. 37.000, par exemple. Et puis il y a des personnes, des visages, des parcours, des vies quotidiennes, que l’on oublie derrière ces statistiques. Charline et Raoul (prénoms d’emprunt) forment en couple depuis une petite dizaine d’années. Et ils font tous les deux parties des presque 40.000 chômeurs exclus depuis le premier janvier 2015. Pas question pour eux de tomber dans le misérabilisme et la déprime pour autant. Ayant toujours baigné dans des milieux engagés, alternatifs, ils apprivoisent leur nouvelle situation avec pragmatisme, en privilégiant ce qui fait sens pour eux : l’entraide, la vie sociale, l’art. Ce n’est d’ailleurs pas anodin qu’ils ont, eux, accepté de se livrer à un média, même anonymement. La plupart des autres exclus de l’enquête témoignent d’une détresse et d’un mal-être profond.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct