Des cours de protection contre les bombardements

Des cours de protection contre les bombardements

Le quartier d’Harasta, dans la banlieue nord-est de Damas, est aux mains des rebelles syriens. Autant dire que la vie est tout sauf sereine.

Les enfants qui continuent à fréquenter l’école apprennent comment se protéger en cas de bombardement aérien. La campagne de sensibilisation à la sécurité dont ils bénéficient est menée par la Défense civile syrienne, aussi appelée « Casques blancs ».

Cette organisation de protection civile rassemble des bénévoles qui interviennent le plus souvent juste après la survenance de bombardements pour aider à retrouver et dégager des survivants des décombres de bâtiments. Ils interviennent principalement dans les zones où n’existe plus aucun service public. Ils ont cette fois l’occasion de faire de la prévention. Qui plus est au profit des plus vulnérables : les enfants.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct