«Monopole du cœur», «Moi, président»… les phrases qui ont marqué les débats présidentiels

©AFP
©AFP

Le traditionnel débat télévisé de l’entre-deux-tours, qui oppose ce mercredi soir Emmanuel Macron à Marine Le Pen, est depuis 1974 un moment fort des campagnes présidentielles. Il atteint, généralement, des taux d’audience record.

10 mai 1974 : « Vous n’avez pas le monopole du cœur »

Ce premier débat suivi par environ 25 millions de téléspectateurs, d’après certaines estimations est resté dans les mémoires notamment pour cet échange fracassant entre le ministre Valéry Giscard d’Estaing et François Mitterrand. Ce dernier affirme, à propos de la répartition de la croissance, «  c’est une affaire de cœur et non pas seulement d’intelligence  », VGE réplique alors su tac au tac : «  Vous n’avez pas le monopole du cœur  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct