Il y a 15 ans dans «Le Soir» : pourquoi Jacques Chirac a refusé le débat avec Jean-Marie Le Pen

Jacques Chirac en 2002 © AP
Jacques Chirac en 2002 © AP

Article publié le 25 avril 2002

Jacques Chirac a donc fini par trancher. Il n'y aura pas de débat télévisé comme c'était de tradition depuis l'élection présidentielle de 1974 qui avait opposé Mitterrand à Giscard. Face à l'intolérance et à la haine, il n'y a pas de compromission, pas de débat possible, a dit le président, mardi soir, à Rennes.

Le chef de l'État place son refus sur le plan des principes. Le temps qu'il a mis à prendre sa décision trahit pourtant une longue hésitation stratégique.

La question a en fait été longtemps débattue parmi ses proches. Partisan du débat : le secrétaire général de l'Elysée Dominique de Villepin. Hostile au duel télévisé : Claude Chirac, la fille du chef de l'État.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct