François Heynderyckx: «Une belle maîtrise d’Emmanuel Macron»

©AFP
©AFP

Pour le politologue de l’ULB François Heynderyckx, il ne fait pas de doute qu’Emmanuel Macron a su balayer les doutes sur sa maîtrise et qu’il a dominé les échanges, dans un exercice où Marine Le Pen était pourtant plus affûtée…

Certains pensaient que comme Chirac il y a près de 20 ans, Macron ne devait pas se rendre à ce débat. Avec le recul, il a bien fait ?

Le contexte dans lequel Jacques Chirac, en 2002, avait refusé de débattre avec Jean-Marie Le Pen n’est pas le même que celui d’aujourd’hui. Je pense sincèrement depuis le début qu’il a bien fait d’accepter une confrontation avec Marine Le Pen. Et, au vu du résultat global, on peut dire qu’il passe non seulement pour quelqu’un qui assume, mais aussi pour quelqu’un qui sait garder son sang-froid.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct